Les formations aux métiers d'enseignants d'éducation physique -   Grandes idées

Faire l'histoire des formations aux métiers d'enseignant d'éducation physique n'est pas chose aisée.
Cette présentation vise à compléter l'Essentiel consacré à cette thématique en livrant quelques grandes idées quant à la compréhension de la trajectoire d'un tel objet. Pour comprendre, il s'agit d'articuler la complexité de l'imbrication des espaces sociaux avec l'existence d'acteurs qui fonctionnent dans cet espace.
Ainsi les intervenants reviennent d'abord sur l'espace problématique que constitue l'EP, puis sur les décalages (synchronie et diachronie) qui semblent caractériser les formations aux métiers d'enseignant d'EP. Ils envisagent ensuite l'évolution des publics consommateurs de ces formations. Les auteurs s'intéressent pour finir au traitement différencié des hommes et des femmes qui participe également de la complexité de cette réalité sociale et historique que sont les formations. Ce cheminement réflexif amène finalement à s'interroger sur la définition de l'EP (au sens étymologique du terme de « dé-finition », de donner une forme, de délimiter).

Bernard MICHON, Jean-Jacques DUPAUX
et Christian VIVIER




Pour citer cette ressource
Bernard Michon, Jean-Jacques Dupaux et Christian Vivier, Les formations aux métiers d'enseignants d'éducation physique - Grandes idées [mise en ligne le 15 octobre 2014] [enregistrement vidéo] in Projet Demenÿ. Disponible sur http://projet-demeny.univ-fcomte.fr/index.php?page=temoignage (consultée le 13 Jul 2020)