Approche prosopographique des inspecteurs en charge de l'EPS

Cas des Inspecteurs généraux et des inspecteurs principaux (1945-fin des années 1970)

Après avoir rappelé en quoi consiste la « prosopographie », cette contribution envisage la constitution sociologique de l'inspection générale en éducation physique. Elle s'attache à montrer ce qui semble forger le « corps » de l'inspection générale à chacune des périodes mais aussi l'existence et le jeu des fractions plus minoritaires, voire marginales, mais qui, en fonction de leur prestige, de leurs qualifications, et de leurs affiliations, modifient les rapports de force numériques et / ou symboliques au cœur des débats, des controverses et des positions défendues au sein et par l'Inspection générale. Il est ainsi montré comment l'inspection générale est passée d'un clivage entre des enseignants spécialistes de l'EPS et enseignants des autres disciplines à un partage entre des enseignants spécialistes d'EPS qui se distinguent par leur niveau de pratique sportive et leurs expériences de l'encadrement de la jeunesse en dehors de l'école. Derrière ce glissement, se joue l'évolution des enjeux posés à la discipline en termes de rapport aux autres disciplines, de définition de contenus spécifiques et d'articulation avec le secteur extra-scolaire.

Carine ERARD



icone-sources
Retrouvez ici les références détaillées des sources utilisées.




icone-notes
Retrouvez ici des notes destinées à préciser un point particulier de l'intervention.



Pour citer cette ressource
Carine Erard, Approche prosopogaphique des inspecteurs en charge de l'EPS [mise en ligne le 15 octobre 2014] [enregistrement vidéo] in Projet Demenÿ. Disponible sur http://projet-demeny.univ-fcomte.fr/index.php?page=prosopo (consultée le 07 Apr 2020)