Le plein air depuis 1850 - Histoire d'une intégration scolaire

Depuis le XVIIIᵉ siècle, les finalités et les valeurs du plein air ont évolué. Les rapports entre le système éducatif et ces activités ont, eux aussi, changé. Grand air, plein air, pleine nature constituent les appellations d'une pratique que l'école a intégré avec beaucoup de difficultés. Jugé pas assez sérieux, immoral ou amoral, trop sportif, trop médical, trop libertaire, le plein air a souvent été cantonné aux marges de l'école. Pour autant il n'en est pas exclu : jeux dans la cour de récréation ou promenades préconisés par les Aéristes du XIXᵉ siècle, demi-journée inscrite dans la circulaire de 1925, il faut néanmoins attendre la fin des années 1950 pour que l'école reconnaisse les vertus éducatives des pratiques de plein air devenues de pleine nature ; pour autant les APPN ne représentent encore aujourd'hui que 10% des activités physiques et sportives enseignées en France et ce malgré le « recalage » des programmes de 1996-1998 ou 2000-2001.

Denis JALLAT
Frédérick GUYON



icone-sources
Retrouvez ici les références détaillées des sources utilisées.




icone-notes
Retrouvez ici des notes destinées à préciser un point particulier de l'intervention.




Pour citer cette ressource
Denis Jallat et Frédérick Guyon, Le plein air depuis 1850 - Histoire d'une intégration scolaire [mise en ligne le 15 octobre 2014] [enregistrement vidéo] in Projet Demenÿ. Disponible sur http://projet-demeny.univ-fcomte.fr/index.php?page=pleinair (consultée le 16 Oct 2019)