Le rôle du patronat dans la naissance et le développement
des pratiques physiques et sportives

L'exemple du parc Champagne de Reims, ex-parc Pommery

Le patrimoine du sport peut se comprendre comme un des volets de l'ingénierie sociale des entrepreneurs. Le marquis de Polignac, administrateur de la maison de Champagne Pommery, a poursuivi une réflexion dans ce domaine. Fort de son éducation sportive et des moyens financiers de son entreprise, conscient des réalités sociales de ses ouvriers, il s'est lancé dans la construction d'installations uniques au monde. Offrir à ses employés un cadre rigoureux et agréable pour la pratique naissante des sports en ce début de XXᵉ siècle ; sans oublier la constitution d'un club patronal engagé dans l'institutionnalisation des sports. Cette réussite sera réutilisée et approfondie avec la création d'un Collège d'athlètes, en 1913, toujours sur ses fonds personnels, pour préparer l'élite des corps de la nation à affronter les équipes internationales lors des futurs jeux olympiques de Berlin en 1916. Le marquis de Polignac avait donc comme idéal une société nouvelle, plus saine, plus audacieuse mais aussi, en acceptant les règles du jeu et la loi de l'effort, plus docile.

Christophe HENRION



icone-sources
Retrouvez ici les références détaillées des sources utilisées.




icone-notes
Retrouvez ici des notes destinées à préciser un point particulier de l'intervention.



Pour citer cette ressource
Christophe Henrion, Le rôle du patronat dans la naissance et le développement des pratiques physiques et sportives [mise en ligne le 15 octobre 2014] [enregistrement vidéo] in Projet Demenÿ. Disponible sur http://projet-demeny.univ-fcomte.fr/index.php?page=patronat (consultée le 07 Apr 2020)