Les années 1968-1989. L'individualisme en question

Que recouvre l'idée de « révolution copernicienne » suggérée par Parlebas en 1967 affirmant un renversement des conceptions pédagogiques ? Peut-on faire un parallèle entre ce changement et la « montée de l'individualisme » repérable au sein de la société ? A partir de ce renversement du point de vue pédagogique, cette leçon étudie comment circulent, entre la société et la profession, les formes de savoirs. En référence à Foucault, nous montrerons que de nouvelles formes d'autorité s'instaurent après mai 68 mettant en avant l'enfant, sans remettre en cause pour autant les normes elles-mêmes. De plus, l'arrivée de modèles corporels plus intimistes questionne l'objet sportif sans toutefois ébranler sa position de référence disciplinaire. Enfin, la modernité qui s'installe autour de l'idée de progrès donne une dimension temporelle à un savoir qui n'est plus à reproduire, mais à construire. N'est-ce pas finalement sur ce dernier point que doit se concevoir cette révolution ?

Christelle MARSAULT


icone-sources
Retrouvez ici les références détaillées des sources utilisées.


icone-notes
Retrouvez ici des notes destinées à préciser un point particulier de l'intervention.



Pour citer cette ressource
Christelle MARSAULT, Les années 1968-1989. L'individualisme en question [mise en ligne le 13 février 2017] [enregistrement vidéo] in Projet Demenÿ. Disponible sur http://projet-demeny.univ-fcomte.fr/index.php?page=1968_1989 (consultée le 13 Jul 2020)